Inscrit parmi les Objectifs de Développement Durable de l’ONU (Objectif 5), l’autonomisation des femmes représente une formidable opportunité pour la performance des entreprises. D’après un récent rapport du McKinsey Global Institute, les progrès en matière d’égalité des genres pourraient en effet générer jusqu’à 12 000 milliards de dollars additionnels à l’économie mondiale d’ici à 2025. En effet, les femmes participent à tous les aspects du monde économique, que ce soit en tant qu’employées et partenaires, ou encore en tant que consommatrices et citoyennes.

La réduction des risques de réputation, la performance économique et l’innovation, ainsi que la stabilité de la chaîne d’approvisionnement constituent des leviers qui participent à l’autonomisation des femmes. Malgré les efforts de certaines entreprises dans leurs pratiques de recrutement et de gestion de leurs collaborateurs, les opportunités les plus intéressantes résideraient au sein de l'ensemble de la chaîne de valeur de l'entreprise.

Ce petit déjeuner a donné l’occasion de s’intéresser aux questions suivantes :

  • Comprendre les opportunités d’une stratégie d’autonomisation des femmes et les outils de benchmark à disposition.
  • Identifier les axes stratégiques et le rôle des parties prenantes dans le processus de priorisation des enjeux.
  • Articuler un plan d’action autour du cadre BSR « AGIR, FACILITER, INFLUENCER » étayé par des études de cas d’entreprises telles que Gap, Vodafone, Unilever, Mastercard et autres.
  • Comprendre comment intégrer la stratégie d’autonomisation des femmes aux opérations et la mettre en œuvre.

Télécharger le rapport