À la fin de la semaine dernière, la National Academy of Sciences des États-Unis et la Royal Society du Royaume-Uni ont publié un rapport convaincant, qui renforce la réalité du changement climatique et souligne le rôle prédominant de l’activité humaine. Ce rapport fait écho à ce que la science nous dit très clairement : Nous devons maintenir la hausse de la température à moins de 2 °C au-dessus des niveaux préindustriels, afin d’éviter tout risque important et potentiellement irréversible pour notre planète et sa population. Nous devons également favoriser la résilience pour gérer les impacts inévitables du changement climatique qui menacent les systèmes socioéconomiques mondiaux.

Le rapport répond également aux 20 questions principales sur le changement climatique dans un langage accessible, clarifiant les faits et résolvant des contradictions apparentes telles que : « Si le monde se réchauffe, pourquoi certains hivers et étés sont-ils si froids ? ».

Chez BSR, nous ajoutons une question supplémentaire à cette liste : « Comment une entreprise peut-elle prendre le leadership afin d’éviter un changement climatique dangereux et gérer, au travers de la collaboration et de l’innovation,  les impacts inévitables de ce changement ? ». Nous n’en sommes plus à nous demander pourquoi les entreprises doivent agir : Gérer le changement climatique est un impératif pour les entreprises, non seulement étant donné les risques que le changement climatique présente, par exemple, en matière de finances, d’atteinte à la réputation et risques réglementaires, mais aussi pour pouvoir saisir l’ opportunité de se comporter en pionnier.

Pour traiter cette question, nous organisons le BSR Spring Forum 2014, « Urgence Climat : responsabilité et leadership des entreprises », qui aura lieu les 11 et 12 juin à Paris. Les dates et le lieu de notre événement n’ont pas été choisis par hasard. Nous nous appuierons en effet sur l’urgence de ce que beaucoup appelle le « moment 2015 » – la convergence des efforts pour un nouvel accord climatique international à Paris en 2015 et la préparation des Objectifs de développement durable pour remplacer en 2015 les Objectifs du millénaire pour le développement.

Notre programme à Paris se concentrera sur des cas pratiques et des initiatives collaboratives qui alignent innovation des entreprises et futur durable. Nous accueillerons 150 leaders de notre réseau de membres ainsi que d’autres entreprises, de la société civile, d’organisations internationales et de gouvernements, pour ouvrir la voie vers une économie mondiale à faible empreinte carbone et résiliente au changement climatique.

Nous espérons que vous pourrez vous joindre à la discussion sur Twitter (#BSRParis14) pour poser vous-même des questions critiques auxquelles nous répondrons ensemble.