BSR logo

Dans les médias

Les entreprises doivent encore améliorer leur transparence pour gagner la confiance du public (étude BSR)

AEF Développement Durable | octobre 2014

Par Sabrina Dourlens

Diffusion avec l'aimable autorisation d'AEF Développement Durable.

Seuls 19 % des dirigeants estiment que le public a un niveau de confiance élevé dans les acteurs du secteur privé. C'est l’un des constats de la sixième étude annuelle sur l’état du développement durable réalisée par l’organisme de sondage Globescan, auprès de 700 dirigeants et cadres d’entreprises issus de BSR (Business for Social Responsibility) et publiée mercredi 29 octobre 2014. L’intégration du développement durable au cœur du management et une meilleure transparence restent les deux défis des entreprises, selon le réseau BSR, qui rassemble 250 multinationales, mène des activités de conseil et des études dans le domaine de la RSE, et organise sa conférence annuelle à New York, du 4 au 6 novembre 2014.

Pour la première fois, BSR a intégré dans son questionnaire des questions plus précises dans deux thématiques prioritaires : les contraintes liées au changement climatique et les actions du secteur privé pour aller vers une économie inclusive.

BSR retire sept enseignements clés de ce sondage :

  1. L’intégration du développement durable au cœur de l’entreprise reste pour deux tiers des participants au sondage le principal défi en termes de management. Vient ensuite le défi d’une meilleure transparence, qui prend de l’ampleur depuis ces trois dernières années.
  2. La transparence est identifiée comme "l’une des façons les plus efficaces d’améliorer la confiance du public dans le secteur privé". Seul un quart des répondants qualifie les acteurs du privé de "transparents". Les répondants d’Amérique du Nord sont encore moins nombreux à qualifier les entreprises de "transparentes" (18 %) qu’en Europe (26 %).
  3. 78 % des répondants estiment que la présence d’un directeur du développement durable "peut avoir un impact positif significatif sur la performance de durabilité des entreprises". 46 % indiquent que le DDD est en place depuis au moins un an dans leur entreprise. Les entreprises européennes sont plus susceptibles d’avoir un DDD (68 %), que les nord-américaines (30 %). Il ressort du sondage qu’un bon DDD doit avoir "les compétences, le sens des affaires et de la crédibilité afin de défendre l’intégration de la durabilité au sein de l’entreprise".
  4. Comme les années précédentes, les professionnels identifient les droits de l’homme, les droits de travailleurs et les changements climatiques comme les trois priorités de durabilité pour leur entreprise durant ces prochaines années. La problématique des chaînes de fournisseurs prend de plus en plus d’ampleur, tandis que les questions de la réduction de la pauvreté et de consommation durable ne cessent de baisser dans les niveaux de priorités.
  5. Pour inciter les entreprises à s’engager dans des approches ambitieuses sur le climat, les professionnels identifient deux leviers de changement : la demande des investisseurs et des consommateurs et une plus grande stabilité gouvernementale et législative. Ils attendent notamment les prochaines décisions de l’ONU sur ces sujets.
  6. La technologie, les changements économiques et la transparence sont identifiés comme les trois grandes tendances qui auront le plus d’impact sur les entreprises au cours des 24 prochains mois.
  7. Trois quarts des répondants identifient l’instabilité politique dans des marchés clés comme le facteur ayant le plus grand impact potentiel sur les entreprises, suivi du manque de main d’œuvre qualifiée.

 

© Copyright AEF Développement durable - 2008/2014
Toute reproduction ou rediffusion en dehors du site internet de BSR est strictement interdite sans l’accord formel d’AEF Développement durable.


Back to the News List AEF Développement Durable  

Contact Presse

Europe, Moyen-orient, et Afrique

Cécile Gerondeau
Associate, Communications
+33 7 63 99 32 51
media@bsr.org


Amérique du nord et du sud et Asie

Elisabeth Best
Manager, Communications
+1 415 984 3215
media@bsr.org