BSR logo

Dans les médias

30 institutions financières travaillent ensemble sur l'intégration du climat dans toutes leurs activités

AEF DÉVELOPPEMENT DURABLE | juin 2017

Par Sabrina Dourlens. Diffusion avec l'aimable autorisation d'AEF Développement Durable.

 

Climate action in financial institutions initiative, coalition d'institutions financières privées et publiques créée lors de la COP 21, lance lundi 26 juin 2017 son site internet afin de publier les conclusions de ses travaux en commun et ses recommandations. L'initiative, qui compte parmi ses membres la Caisse des dépôts et BNP Paribas, vise le « mainstreaming » : intégrer la prise en compte des enjeux climatiques dans toutes les activités des institutions financières, en vue de faciliter et d’accélérer la réorientation des flux financiers vers les investissements contribuant à la transition bas carbone.

L’initiative lance ce lundi quatre groupes de travail qui plancheront jusqu’en 2018 sur les thèmes suivants :

  • Risques liés au climat : approches, outils et méthodologies
  • Cartographie des initiatives de reporting climat et appréhender les difficultés de mise en œuvre
  • Approches « climate smart » au niveau des villes et des instruments financiers
  • Intégration des stratégies climat dans toute l’organisation

Étude de BSR

L’étude « Scaling finance for clean energy » publiée en avril 2017 par BSR, met en avant les bénéfices de la collaboration entre institutions financières, notamment pour mobiliser davantage de financements pour les énergies propres. Parmi les moyens identifiés : le développement de méthodes et d’indicateurs communs.

Feuille de route 2017-2018

« Ces quatre domaines sont essentiels pour promouvoir l’action climatique par les institutions financières et sont directement liés aux cinq principes adoptés par les membres (s’engager dans des stratégies climat, gérer les risques climatiques, promouvoir des objectifs intelligents sur le climat, améliorer les performances climatiques, rendre des comptes sur l’action climatique) », explique l’initiative. « Ces thèmes de travail constitueront la feuille de route des institutions membres en 2017-2018. Elles devront coopérer et organiser des ateliers, élaborer des études de cas, des rapports techniques et des outils. »

L’initiative réunit 30 institutions financières privées et publiques : CDC, AFD et Proparco, SFI (Banque Mondiale), BEI, Berd, les banques publiques ou de développement de l’Allemagne, des Pays-Bas, du Japon, du Maroc, de la Turquie, des pays nordiques, d’Amérique latine, d’Afrique australe ; et parmi les banques privées, BNP Paribas, Crédit agricole, Société générale, HSBC, Bank of Africa, les indiennes Yes Bank et IDBI Bank, et la malaisienne CGC.

L’initiative a publié vendredi 23 juin un rapport du think tank français I4CE, qui assure le secrétariat de cette initiative, réalisé avec l’AFD et IADB (Banque de développement inter-américaine). Il examine les avancées réalisées en matière de « mainstreaming » du climat par les banques de développement,et identifie les actions à mener pour le mettre en œuvre.

 


Back to the News List AEF DÉVELOPPEMENT DURABLE  

Contact Presse

Europe, Moyen-orient, et Afrique

Cécile Gerondeau
Associate, Communications
+33 7 63 99 32 51
media@bsr.org


Amérique du nord et du sud et Asie

Elisabeth Best
Manager, Communications
+1 415 984 3215
media@bsr.org